banque

Les Agios

mercredi 1er février 2017,

Les agios sur les découverts autorisés

Malgré un découvert autorisé négocié avec leur banque en ligne, il arrive parfois que les clients dépassent ce plafond convenu avec l’organisme financier. Puisqu’il est supérieur à la somme initialement attribuée, le client se verra dans l’obligation de régler ce que l’on appelle des agios.

Les frais correspondants

En effet, les agios représentent le pourcentage de la somme dépassant le découvert qui sera demandé au titulaire du compte en réparation de la trésorerie utilisée alors qu’il n’en avait pas le droit. En effet, il s’agit de dédommager la banque de l’argent qu’elle a dû mettre à disposition en l’absence de provision suffisante chez la personne concernée. Ce service n’est pas gratuit car la banque met en place un certain nombre d’outils ou de conseillers à disposition pour éviter ce genre de situation.

De ce fait, le client se trouvant en situation de dépassement de découvert autorisé devra s’acquitter de frais de l’ordre de 8 à 10 % de la somme supplémentaire selon les banques. Ces agios sont prélevés automatiquement sur le compte du client et seront présents sur ces relevés bancaires en précisant leur nature.

Anticiper cette situation

On voit donc que ce dépassement a amené au versement d’agios qui peuvent être conséquents selon la somme qui est supérieure au découvert autorisé. De ce fait, le client multiplie les dettes car ils devront verser ces agios mais également rembourser la somme qui n’a pas été comprise dans le découvert autorisé. Il faut alors espérer que le client ait alors les moyens de régler le montant total du dépassement.

Dans tous les cas, cette situation aurait pu largement être évitée en prenant contact avec son conseiller pour parler de difficultés financières et éventuellement modifier de façon ponctuelle ou prolongée le découvert présent. De cette façon, aucun dépassement n’aurait été subi par le titulaire du compte concerné.

Les agios sur les découverts non autorisés

Certains clients de banques en ligne ont parfois une mauvaise gestion de leur compte courant. De ce fait, il leur arrive d’être en découvert alors qu’aucune autorisation n’a été prévue entre l’organisme bancaire et le titulaire du compte. De ce fait, des sanctions seront prises à l’encontre de cette personne.

Le dépassement impromptu

Cette situation est souvent le résultat de chèques présentés à un moment que l’on n’attendait pas ou des paiements par cartes sur internet qui ne se font pas au moment de la commande mais au moment de la livraison. Le client n’a donc pas imaginé ces cas de figures et se trouve alors dans une situation délicate.

En effet, la banque en ligne va prélever des agios variant entre 13 à 20% de la somme dépassant du solde autorisé ce qui relativement élevé. La situation sera d’autant plus difficile que les sommes concernées sont élevées. En effet, s’il s’agit de plusieurs centaines d’euros, les frais correspondants seront réellement substantiels.

Demander un découvert

Pour ne pas avoir à gérer ses agios, le client a tout intérêt à demander un découvert autorisé au moment de la souscription du compte courant puisque cette possibilité lui est offerte. Par la suite, il n’est pas dans l’obligation de l’utiliser mais se trouvera protégé contre les éventuels dépassements. Ceci est une façon de vivre son domaine financier de façon plus sereine en sachant que cette sécurité existe et peut permettre de faire face aux imprévus de la vie.

Il ne lui restera alors qu’à payer les intérêts débiteurs qui sont en général de l’ordre de 1% et qui sont donc largement abordables. Ils correspondent au droit d’utiliser ce fameux découvert de façon mensuelle ou de façon ponctuelle. Dans tous les cas cette situation est nettement plus avantageuse que des agios hors de prix.

A propos de l'auteur

. Sociologue de formation, CEO de la société NET6TM, Alex est aussi rédacteur dans le domaine de la finance, des relations sociales et de la santé à "ses heures perdues"

Crédit immobilier

Découvrez nos fiches techniques sur le crédit immobilier. Prêt amortissable, prêt in fine, prêt palier, assurance décès ... En savoir plus sur ces notions utilisées par la banque.

banque credit immobilier

Epargne

Livret A, plan épargne retraite, assurance vie, placements boursiers,ompte épargne logement ... découvrez nos fiches sur les solutions d'épargne proposées par les banques.

banque epargne

La banque

Nous vous proposons de nombreuses fiches afin de mieux comprendre la banque, son monde, son vocabulaire, ses notions et services ... de manière à mieux vous y retrouver devant votre banquier.

Labanque
Suivre la vie du site     Suivez nous sur Twitter    Facebook   


Partenaires :
Contact - Qui sommes nous ?
Annuaire
Dossiers
Actualité banque finance
Lexique vocabulaire bancaire
Convertisseur de devises
Calcul de prêt