banque
Accueil du site > enligne > L’assurance vie

L’assurance vie

mardi 22 février 2011,

Les termes du contrat d’assurance-vie sont particulièrement importants. Ils vont déterminer les circonstances dans lesquelles vous percevrez le capital (ou la rente) que vous souhaitez constituer.

Pour ne prendre aucun risque, vous pouvez prévoir tous les scénarios et souscrire simultanément :

- un contrat d’assurance-vie qui vous garantira un capital ou une rente si vous êtes encore en vie au terme du contrat
- une assurance décès qui garantira à la personne de votre choix un capital ou une rente si vous veniez à décéder avant ce terme.

Pour parer à toute éventualité, inutile de multiplier les contrats : vous pouvez souscrire une seule et même police. Tout est affaire de dosage dans la combinaison vie et décès. Examinez donc attentivement les clauses de votre contrat.

Souscripteur, assuré, bénéficiaire : qui êtes-vous ?

L’assureur d’un coté, vous de l’autre. Pour connaître vos prérogatives, mieux vaut savoir qui vous êtes.

Vous prenez l’initiative de souscrire le contrat, vous vous engagez à payer les primes et vous désignez l’assuré et le bénéficiaire : vous êtes le SOUSCRIPTEUR.

C’est sur votre tête que repose le risque. Votre décès ou votre survie vont entraîner le paiement des sommes par l’assureur : vous êtes l’ASSURÉ.

Vous avez été désigné par le souscripteur pour recevoir le capital ou la rente : vous êtes le BÉNÉFICIAIRE.

Vous pouvez ainsi cumuler les rôles en étant à la fois souscripteur, assuré et bénéficiaire. Vous souscrivez un contrat pour que, au terme d’une période donnée, vous perceviez, si vous êtes toujours en vie, un capital.

Vous pouvez également souscrire un contrat sur la tête d’une autre personne et désigner un tiers bénéficiaire. Par exemple, vous souscrivez un contrat pour que, en cas de décès de votre épouse, vos enfants perçoivent un capital. Dans ce cas sachez que vous devrez obtenir le consentement écrit de la personne que vous assurez (votre épouse dans le cas présent). Sachez encore que vous ne pourrez contracter aucun contrat décès sur la tête d’un mineur de moins de 12 ans.


RUBRIQUE :   

A propos de l'auteur

. Sociologue de formation, CEO de la société NET6TM, Alex est aussi rédacteur dans le domaine de la finance, des relations sociales et de la santé à "ses heures perdues"

Crédit immobilier

Découvrez nos fiches techniques sur le crédit immobilier. Prêt amortissable, prêt in fine, prêt palier, assurance décès ... En savoir plus sur ces notions utilisées par la banque.

banque credit immobilier

Epargne

Livret A, plan épargne retraite, assurance vie, placements boursiers,ompte épargne logement ... découvrez nos fiches sur les solutions d'épargne proposées par les banques.

banque epargne

La banque

Nous vous proposons de nombreuses fiches afin de mieux comprendre la banque, son monde, son vocabulaire, ses notions et services ... de manière à mieux vous y retrouver devant votre banquier.

Labanque
Suivre la vie du site     Suivez nous sur Twitter    Facebook   


Partenaires :
Contact - Qui sommes nous ?
Annuaire
Dossiers
Actualité banque finance
Lexique vocabulaire bancaire
Convertisseur de devises
Calcul de prêt