CAC40 bourse de Paris

La Bourse de Paris, a longtemps désigné le marché parisien des valeurs mobilières cotées mais aussi le bâtiment de style néo-classique qui accueillait dans 2e arrondissement ces cotations à la crié : le Palais Brongniart (du nom de son architecte).

Depuis les années 1980 les échanges ont été dématérialisés puisque un système de cotation en continu par informatique a été mis en place.

La Chambre syndicale des agents de change initialement opératrice a laissé place en 1988 à une société anonyme : Euronext Paris S.A. _ En 1999, une alliance de bourses européennes est créée, avant qu’en 2000 une fusion de ces bourses (notamment Bruxelles et Amsterdam) n’intervienne. En 2007 Euronext rejoignait le New-York Stock Exchange (NYSE) afin de constituer le premier opérateur boursier à l’échelle mondiale : le groupe NYSE Euronext était né.

Euronext Paris, permet de négocier différents instruments financiers au sein de différents compartiments. Tout d’abord le marché classique des actions (Eurolist, Alternext, Marché libre), mais aussi les obligations (avec différents groupes de cotations en fonction des caractéristiques des obligations). Par ailleurs les produits financiers dérivés plus complexes ont un compartiment qui leur est propre, le NextWarrants, dédié aux warrants et certificats.

D’autre part les trackers qui sont des fonds indiciels cotés (aussi appelés ETF pour Exchange-Traded Fund ou OPCVM indiciels) ont un « espace » de cotation spécifique. Ces fonds de placement en valeurs mobilières qui reproduisent un indice boursier sont négociés à Paris sur le compartiment NextTracks.

DOW Jones à New-York, DAX à Francfort, chaque place de marché a son indice boursier phare qui sert un peu de référence. A Paris il s’agit du CAC40. Initialement l’acronyme de cet indice était lié à la Compagnie des agents de change. Toutefois aujourd’hui « CAC » fait référence au système de Cotation Assistée en Continu. Il s’agit d’un panier de 40 valeurs choisies parmi les 100 plus grosses capitalisations boursières de la place.

Tous les trois mois un comité d’experts réévalue sa composition. En effet l’indice doit rester représentatif du marché financier parisien tant du point de vue de la capitalisation flottante qu’en volumes de transactions.

Retour en haut