banque
Accueil du site > Dossiers > Crise > Faut-il investir dans l’or ?

Faut-il investir dans l’or ?

jeudi 20 octobre 2011,

Alors que la plupart des investissement bancaires tout comme l’immobilier, sont vulnérables aux effets du temps, l’or par contre ne fait que grimper. Un investissement en métaux précieux peut relever un portefeuille quand tout le reste échoue.

Depuis quelques années l’économie semble totalement déstabilisée, on ne comprend pas tout ce qui se passe mais nous comprenons tous que c’est assez sérieux. Pour le commun des mortels c’est tout de même relativement effrayant ! Mais pour les principaux investisseurs internationaux, les choses sont claires, ils échangent depuis un moment déjà leurs dollars, euros, Yen ... en Or, en argent, en platine ! De grands noms comme Bill Gates, Warren Buffet, ou encore le milliardaire spéculateur George Soros pour n’en nommer que quelques-uns, y vont allègrement. De grandes institutions financières comme les banques centrales Russe ou Chinoise ont également sauté dans le train des métaux dont le cours ne cesse d’augmenter.

Je crois qu’à ce point on peut même parler d’une ruée vers l’or jamais vu depuis la crise des années 1970.
Bien que ce repli vers ces valeurs puissent pour les politologues refléter une forme de renoncement au système démocratico-capitaliste, le mettant par la même en danger, de nombreux experts financiers estiment que le capital doit être protégé et voient désormais l’or en particulier comme un îlot de stabilité dans un marché où l’investissement est de plus en plus périlleux.

Si l’or est autant mis en avant c’est parce que les gens du monde entier perdent confiance dans les politiciens et les devises.

Fiable ou pas ?

Aujourd’hui nous sommes conscients sur des investissements considérés comme fiables comme l’ont été les dettes souveraines, peuvent malgré tout perdre rapidement du terrain, voir s’avérer nocifs. L’immobilier est aussi un exemple. Longuement plébiscité comme étant le meilleur placement par tous les gourous du business, l’achat, location, vente d’un bien immobilier n’est plus à ce jour considéré comme une panacée. Les prix ​​stratosphériques et les taux d’intérêt élevés exercent des pressions colossales sur la bulle immobilière actuelle, tôt ou tard le marché immobilier se trouvera en surchauffe et on peut facilement imaginer une très grosse perte de valeur monétaire des biens immobiliers.

De nombreux experts s’entendent à dire que la bulle immobilière va éclater plutôt que progressivement dégonfler, suivant le modèle rapide et violent du déclin de presque toutes les bulles financières à travers l’histoire. Les taux d’intérêt plus élevés impactent négativement non seulement la santé du marché du logement, mais de nombreux autres secteurs économiques. La bourse par exemple en prend un coup tout simplement parce que les taux plus élevés rendent les dettes des sociétés plus couteuses. Des taux élevés nuisent aux marges bénéficiaires des entreprises et réduisent la valeur des actions.

La monnaie a vraiment du plomb dans l’aile

Le dollar américain a perdu plus de 80% de sa valeur d’origine depuis le début des années 70, une situation qui ne s’arrange pas non plus depuis l’arrivée de l’euro. Contrairement aux dollars américains, une bonne partie de l’euro est convertible en or, c’est à dire que les pays de l’union européenne détiennent des stocks importants de métaux, permettant de valoriser l’euro. C’est cette caractéristique de stabilité qui lui a permis de surpasser le dollar sur le long terme. C’est donc aussi pour cette raison que de nombreux investisseurs échangent depuis quelques années leurs dollars en or ou même en pétrole ; on comprend alors mieux pourquoi ces deux produits en particulier n’ont cessé d’augmenter ces dernières années. Après le pétrole, à quand les guerres pour l’or, l’uranium, le platine ... dans les pays non alignés ?

Pour garder le marché immobilier à flot, les USA impriment des dollars à la pelle, ce qui pour effet de faire augmenter mécaniquement la valeur de l’or. Cela crée de l’inflation, qui érode également le pouvoir d’achat. On parle alors bien de mécanique, tout est lié, tout s’enchaine, c’est comme un serpent qui se mort la queue.
Le plus effrayant cependant me semble être finalement le fait que ce soit des institutions comme les banques centrales qui en investissant à profusion dans l’or, marquent en premier cette forme de renoncement à ce que j’appelais plus haut le système démocratico-capitaliste.

L’or devient alors aussi une valeur sociologique. Avec les élément en notre possession, nous pouvons peut être même poser comme hypothèse que plus une société et ceux qui la composent ont recours à l’or, plus le renoncement au système est important.

Alex Ruben


RUBRIQUE :   

A propos de l'auteur

. Titulaire d'une MSG à l'université Paris Dauphine, analyste financier pendant 10 ans dans un gros groupe bancaire, Florent est rédacteur sur banque.org depuis le lancement du site.

Crédit immobilier

Découvrez nos fiches techniques sur le crédit immobilier. Prêt amortissable, prêt in fine, prêt palier, assurance décès ... En savoir plus sur ces notions utilisées par la banque.

banque credit immobilier

Epargne

Livret A, plan épargne retraite, assurance vie, placements boursiers,ompte épargne logement ... découvrez nos fiches sur les solutions d'épargne proposées par les banques.

banque epargne

La banque

Nous vous proposons de nombreuses fiches afin de mieux comprendre la banque, son monde, son vocabulaire, ses notions et services ... de manière à mieux vous y retrouver devant votre banquier.

Labanque
Suivre la vie du site     Suivez nous sur Twitter    Facebook   


Partenaires :
Contact - Qui sommes nous ?
Annuaire
Dossiers
Actualité banque finance
Lexique vocabulaire bancaire
Convertisseur de devises
Calcul de prêt