banque
Accueil du site > Dossiers > Tarifs et frais bancaires > Apperçu sur les frais bancaires

Apperçu sur les frais bancaires

jeudi 26 janvier 2017,

Les différentes facturations inhérentes à la carte bleue

Une carte bleue est payante, évidemment les prix annuels varient suivant la nature de la carte, les cartes électron coûtent moins cher qu’une carte Visa classique. La Mastercard ou carte bleue premier donne lieu à une facturation plus importante, mais elle permet d’avoir accès à des services exclusifs. Il faut ajouter à ces frais, le coût des retraits hors du réseau propre à la banque à laquelle elle est attachée. Celle-ci donne lieu aussi à des frais appelés commissions avant paiement en cas de dépassement du découvert autorisé par exemple. Ils correspondent aux frais compensant le coût lié au traitement supplémentaire effectué par le banquier. Il est souvent bien plus important que le coût réel de cette intervention. L’assurance protégeant son moyen de paiement contre le vol ou la perte de sa carte, est dans de rares cas gratuite, elle est généralement comprise entre 20 et 30 euros.

De plus, d’une manière générale le coût de la carte bancaire peut varier suivant si elle est à débit immédiat ou à débit différé, cependant certaines banques ne font guère de différence entre les deux catégories.

Les frais liés au fonctionnement du compte

On peut distinguer plusieurs catégories de frais. Ceux qui sont inhérents à l’abonnement aux différents services souvent présentés en package sous le nom de convention. On y trouve notamment les frais liés aux virements ou l’abonnement au service Internet.

Il existe également les frais qui eux dépendent directement du fonctionnement du compte. C’est le cas par exemple des frais lors des retraits d’espèces, lors d’incidents de paiement ou encore des agios en cas de dépassement de découvert, et dans le cadre d’un découvert non autorisé. Ils figurent tous sur un relevé annuel très précis de manière à ce que le client puisse clairement en évaluer l’importance. Les frais de virement par Internet sont généralement nuls alors qu’ils seront facturés lorsqu’ils sont faits par l’agence directement.

Les frais annexes

Les frais de gestion quant à l’utilisation d’Internet par le client peuvent aller de 0 euro à 36 euros. L’abonnement aux alertes SMS est un service très pratique, mais qui peut couter très cher aussi, de 0 ou quelques centimes d’euros, à 50 euros suivant les établissements. Les virements faits à l’extérieur dans des pays hors zone euro sont facturés dans la plupart des cas, ils s’élèvent en moyenne à trois euros et ils sont gratuits dans un nombre très restreint de banques, notamment les banques en ligne.

La facturation des banques en ligne

Des frais énormément réduits

Les banques en ligne sont généralement moins chères que les banques traditionnelles. Elles font des économies sur leurs frais généraux de fonctionnement particulièrement du fait du nombre réduit ou de l’absence d’agences physiques. Certaines banques en ligne proposent ainsi la gratuité de service habituellement facturé ou alors, ces services sont à des prix plus abordables.

Dans l’ensemble, on peut noter qu’elles facturent beaucoup moins de services, le coût en est quasiment nul sur une année contrairement aux banques classiques où l’on estime les frais à environ 150 euros par an. Les retraits aux distributeurs, les commissions avant intervention, les prélèvements ou les virements ne coutent quasiment rien. Seul le découvert non autorisé est effectivement facturé. Il est certain que les économies sur les frais de gestion dans les banques en ligne sont de 58% moins élevées.

Plusieurs de ces établissements en ligne offrent la carte bleue à leurs clients sans aucun frais supplémentaire. Aucun frais n’est à payer ni pour l’ouverture d’un compte, ni pour sa clôture, ni pour la tenue de celui-ci. Elles ne demandent bien entendu rien à leurs clients pour la gestion par Internet. De plus, l’accès est souvent plus complet puisque toutes les opérations peuvent être réalisées ainsi.

Pourquoi les banques en ligne sont moins chères ?

Il n’y a aucun doute sur le fait que celles-ci présentent l’avantage de ne pas prélever de frais supplémentaires à leurs clients. Cela s’explique aussi par le fait que certaines d’entre elles trient les clients en fonction d’un certain niveau de vie et de leur situation professionnelle.

Il faut savoir que généralement les banques en ligne sont plébiscitées par une majorité de cadres jeunes de préférence, n’ayant pas de gros problèmes d’argent. Certaines statistiques montrent qu’elles facturent moins d’agios par exemple. Un minimum est demandé à l’ouverture du compte, il se situe entre 150 et 750 euros. Elles sont très peu nombreuses à obliger les clients à domicilier leurs revenus chez elles. C’est-à-dire qu’il est possible de garder une banque traditionnelle en plus de sa banque en ligne. Il faudra tout de même négocier avec la première afin de ne plus avoir de frais annexes.

Ces banques demandent un revenu minimum pour délivrer la carte bleue. On ne peut pas tout avoir cependant incontestablement, il est intéressant d’ouvrir un compte dans une banque en ligne. La disponibilité des conseillers sur de larges plages horaires permet de coïncider avec ses propres horaires de travail et évite de prendre des rendez-vous et d’avoir à se déplacer.

La facilité accompagnant les économies sur les frais divers des banques classiques assure à ces banques en ligne une bonne adéquation aux profils de leurs clients qui sont séduits par ces nombreux atouts. Dans les banques en ligne, les frais peuvent varier suivant le profil du client, le nombre de virements et de prélèvements et d’autres critères. Il est nécessaire de faire une évaluation personnelle afin de savoir exactement combien vous couterait une de ces banques.

De nombreux comparateurs peuvent donner une idée juste aux futurs clients des frais qui seront pratiqués. Il suffit pour les connaitre de remplir un formulaire assez simple avec des renseignements vous concernant comme votre profession, votre niveau de salaire moyen, la nature du compte que vous voulez ouvrir ainsi que certaines caractéristiques quant à votre épargne par exemple.

A propos de l'auteur

. Sociologue de formation, CEO de la société NET6TM, Alex est aussi rédacteur dans le domaine de la finance, des relations sociales et de la santé à "ses heures perdues"

Crédit immobilier

Découvrez nos fiches techniques sur le crédit immobilier. Prêt amortissable, prêt in fine, prêt palier, assurance décès ... En savoir plus sur ces notions utilisées par la banque.

banque credit immobilier

Epargne

Livret A, plan épargne retraite, assurance vie, placements boursiers,ompte épargne logement ... découvrez nos fiches sur les solutions d'épargne proposées par les banques.

banque epargne

La banque

Nous vous proposons de nombreuses fiches afin de mieux comprendre la banque, son monde, son vocabulaire, ses notions et services ... de manière à mieux vous y retrouver devant votre banquier.

Labanque
Suivre la vie du site     Suivez nous sur Twitter    Facebook   


Partenaires :
Contact - Qui sommes nous ?
Annuaire
Dossiers
Actualité banque finance
Lexique vocabulaire bancaire
Convertisseur de devises
Calcul de prêt