Assurance décès invalidité,pour qui ?

L’assurance décès invalidité s’adresse à toute personne qui veut emprunter à la banque, particulièrement dans le cadre d’un crédit immobilier.

Qu’il veuille faire un emprunt partagé ou qu’il fasse partie d’une société civile immobilière, tout individu qui veut bénéficier d’un prêt bancaire doit obligatoirement avoir une assurance décès invalidité.

Des limites d’âges sont imposées par la banque et elles sont différentes d’une compagnie d’assurance à l’autre.

Certaines imposent la limite à 58 ans, d’autres vont jusqu’à 65 ans.

Actuellement, les formules seniors sont disponibles auprès de certaines compagnies.

Elles permettent aux personnes âgées de plus de 70 ans d’accéder à des crédits immobiliers.

Des questions se posent souvent quant à l’admissibilité du dossier d’assurance décès invalidité d’une personne séropositive.

Il est important de savoir que cette personne ne sera pas discriminée si elle fait connaître son état à la compagnie d’assurance au moment de la souscription.

Mais l’adhésion d’une personne séropositive au VIH implique son paiement de frais supplémentaires s’élevant à 260 euros annuels pour 1500 euros assurés.

La durée minimum de l’assurance sera de 10 ans.

Des améliorations des conditions de ces personnes sont envisagées en ce moment en matière d’assurance décès invalidité.

Tout acquéreur sera tenu informé des clauses du contrat à sa demande avant la conclusion définitive de celle-ci.
Quant à la prise d’effet des garanties, elle a lieu une fois que le contrat d’assurance est dûment rempli et signé par l’acquéreur, que l’accord de prêt est disponible et que le dossier a été agréé par la compagnie d’assurance.

Retour en haut