L’assurance décès

Nous allons aborder aujourd’hui un sujet qui loin d’être réjouissant pour les uns et les autres, est pourtant incontournable : l’assurance décès.

Il n’est pas rare que suite à un décès, au delà de la charge émotionnelle, les familles et proches du défunt soient confrontés à des difficultés financières, devant faire face à de lourds frais pour organiser les funérailles notamment.

Il existe pourtant des moyens permettant d’anticiper ce triste aléas de la vie, nous traiterons ici de l’assurance décès.

En effet, la plupart des compagnies d’assurances proposent à leurs souscripteurs des contrats permettant en cas de décès de recevoir un capital garanti permettant de financer les funérailles.

Comment cela fonctionne ?

Les assureurs proposent généralement plusieurs types de contrats adaptés :

  • L’assurance décès classique, également appelée assurance en capital est une forme d’assurance vie ne prenant en charge que les financements relatifs aux frais d’obsèques. Les contrats prévoient le versement d’un capital garanti au bénéficiaire.
  • Le contrat d’assurance en prestation vous permet en quelques sortes d’organiser vous même vos funérailles. Il est généralement passé auprès d’un assureur et d’un prestataires de services funéraires agréé. Ce contrat se présente également sous la forme d’une assurance vie. Dans ce cas de figure le bénéficiaire du contrat devient alors le prestataire d’obsèques.

Notez que selon la législation, le capital assuré dans le cadre de vos obsèques est exonéré de droits de succession.

Comment et quand règle t-on les cotisations ?

Pour tous les cas de figure il existe différentes modalités de cotisation allant de la cotisation unique (1 versement unique garantissant au bénéficiaire un capital défini), à la cotisation temporaire (vous effectuez des versements réguliers sur une durée préalablement déterminée, généralement de 5 à 10 ans), ou encore la rente viagère permettant à l’assuré de verser de plus petites modalités mais ce tout au long de sa vie.

Le montant des cotisations est défini avec l’assureur en fonction de plusieurs paramètres qui sont : le capital souscrit, l’âge auquel vous commencer à souscrire l contrat.

Globalement, pour un contrat garantissant un capital de 5000 euros, en tenant compte de votre âge, vous paierez entre 500 et 700 euros pour une cotisation annuelle.

Pour conclure

Si vous êtes soucieux de ne pas laisser vos proches confrontés au financement de vos obsèques en cas de décès, nous ne saurons que vous conseiller de vous rapprocher de votre assureur ou d’une compagnie spécialisée, de manière à envisager la souscription d’un contrat décès adapté à vos moyens, à vos besoins, et ainsi vous ôter une épine du pied ainsi qu’à vos proches.

Si vous désirez en savoir plus, nous vous conseillons vivement de consulter le site Internet www.lassurance-obseques.fr qui propose des explications très claires et détaillées, mais également des contrats adaptés.

Nous vous proposons également un article dédié aux comparateurs d’assurance obsèques.

Retour en haut