Comment bien investir dans l’immobilier neuf ?

Interrogez un professionnel, il vous donnera trois conseils « un : la localisation, deux : la localisation, trois : la localisation ». Autant pour se loger que pour investir, le conseil est pertinent. Mais d’autres critères sont à retenir.

Si l’ancien peut être visité à tout moment, l’immobilier neuf s’acquiert souvent sur plan.Dans ce cas, l’acquéreur se fait son idée à partir de simulations. Il lui faut imaginer et anticiper. Que l’on recherche un investissement immobilier ou une résidence, les caractéristiques locales du bien sont une composante essentielle du succès : ainsi l’exposition et le calme sont à privilégier pour une résidence destinée pour seniors, pareillement des écoles de qualité devront jouxter la résidence d’un couple avec enfants …

D’autres paramètres tels que l’accès rapide à des soins (proximité de médecins, hôpitaux…), la délinquance, l’accessibilité ou le réseau de transport urbain sont à considérer. La compréhension de la dynamique économique locale (création d’emplois, d’entreprise, arrivée de nouvelles populations) et de l’état du marché locatif sur place, permet de mieux maîtriser le rendement de son investissement immobilier locatif. Se déplacer et aller voir est indispensable, tout comme interroger les commerçants. Pour l’anecdote, les pharmaciens sont une excellente mine de renseignements.

Les objectifs ou normes de qualité sont à privilégier (Haute qualité environnementale, Bâtiment Basse Consommation Énergétique, intranet résidentiel …), ils génèrent confort et économie. Au-delà de l’acquisition du bien, se posera la question de son entretien. Partant du postulat qu’un propriétaire est plus soigneux qu’un locataire, le choix se portera sur des habitations où les résidents sont pour une moitié au moins propriétaires

Néanmoins, il demeure que comme tout investissement, les gains en matière immobilière sont fonction de la prise de risque, ce qui laisse, heureusement, une place au « coup de cœur ».

Retour en haut