Trader avec les ordres stop loss

Les traders utilisent surtout la stratégie stop loss pour se couvrir contre la baisse des cours des actifs. Cet article vous expliquera comment fonctionne cet instrument, quels sont les différentes variables à prendre en compte quand on veut placer un stop loss. Un dernier paragraphe exposera l’utilisation de l’ordre-stop avec les résistances et les supports.

Un excellent moyen pour se couvrir contre les risques

Investir en bourse ne se limite pas uniquement par les simples opérations d’achat et de vente d’actifs financiers. Les marchés sont tellement complexes qu’il faut être astucieux pour pouvoir réaliser des bénéfices. Les traders disposent de nombreux moyens pour se couvrir les risques du marché. Les ordres de vente comme les stop loss en fait partie. Ils sont notamment utilisés par les investisseurs en Bourse pour se couvrir contre la fluctuation des cours. En effet, un ordre-stop est une sorte de placement conditionnel. L’ordre ne sera exécuté que si le cours s’élève au-dessus d’un certain seuil. Toutefois, c’est la détermination de cette limite de vente qui pose parfois un problème aux traders. Plusieurs variables se doivent d’être prises en considération.

Déterminer le stop loss

Avant de placer un stop loss, le trader doit connaître la volatilité de l’actif financier. Les cours de certains instruments peuvent en effet varier considérablement en l’espace d’une journée. Ils peuvent par exemple s’apprécier de 9 % durant la matinée avant de s’abaisser de 6 % dans l’après-midi. Dans ce cas, placer un stop loss de 1 ou 2 % est loin d’être la meilleure stratégie. Cependant, cela pourrait marcher si le titre en question est moins volatile. Tout dépend aussi de l’aversion au risque du trader. Quand on parle d’investir en bourse, il n’y a que deux scénarios possibles : soit on perd, soit on gagne. Avec les ordres-stops, il est possible de minimiser les risques en restant toujours proche des cours. Mais pour s’assurer d’un maximum de gain, la meilleure solution est sans aucun doute d’instaurer une fourchette suffisamment large. Bien sûr, une telle stratégie est très risquée mais elle paie souvent. Il convient alors de toujours s’assurer que le potentiel de gain est supérieur à celui de perte.

Utiliser les stop loss en combinaison avec les résistances et les supports

L’utilisation des résistances et des supports peut aussi aider les trader de l’or, de bourse ou de pétrole à déterminer un bon stop loss. C’est aussi un moyen excellent pour déterminer la tendance. En effet, les supports sont des seuils psychologiques en dessous desquels les cours ne peuvent plus baisser. On a ainsi intérêt à prendre une position acheteur. En règle générale, il ne faut jamais placer les ordres stop à un niveau supérieur aux supports. Par exemple, si ledit support s’élève à 20 €, on ne peut pas placer un stop loss de 21 ou 22 € pour la simple raison que les actifs financiers ont tendance à baisser rapidement lorsque ce seuil imaginaire est franchi.

Retour en haut