Changer de banque

banquechanger.jpg

Trop de frais, mauvaise relation avec votre banquier … vous souhaitez changer de banque ? Sachez avant tout que cette décision n’est vraiment pas à prendre à la légère. Il vous faudra mettre avantages et inconvénients dans la balance et surtout mesurer les frais et démarches à suivre.

Changer de banque peut vous sembler à priori simple, notamment du fait de la gratuité du transfert d’un compte courant, mais il ne faut à aucun moment oublier que le transfert ou la clôture de la plupart des services rattachés à votre compte peuvent s’avérer couteux et souvent assez compliqué.

Si j’avais un premier conseil à vous donner, ça serait d’éviter d’être influencé par un conflit ou une mauvaise entente avec votre banquier ou tout autre conseiller de votre agence. Ce n’est pas pertinent. Vous pouvez demander d’être mis en relation avec un autre conseiller.

Le transfert de compte

Le transfert à proprement parler consiste à l’ouverture d’un nouveau compte dans la nouvelle banque puis à la transmission des différents virements et prélèvements sur celui-ci.

Pour effectuer un transfert de compte il faut das un premier temps ne pas être frappé l’interdiction bancaire. Il vous faudra ensuite sortir votre calculette et évaluer les gains que votre compte bancaire rapporte. Pour mener à bien cette action, comparer le total des frais de clôture des comptes bancaires et d’épargnes au bénéfice que vous apporte l’ouverture d’un nouveau compte dans une autre banque. N’oubliez pas d’intégrer dans vs calculs les frais de transfert afférents à chaque produit.

Chaque banque a ses propres coûts de transfert, ceux-ci peuvent être très différents de l’une à l’autre. Prenons à titre d’exemples le transfert d’un Plan épargne en Action (PEA), celui-ci peut varier de 50 Euros à 90 Euros. Le transfert d’un Plan épargne Logement (PEL) ou d’un Compte Épargne Logement (CEL) varie de 37 Euros à 60 Euros et le changement d’un Plan épargne Populaire (PEP) de 53 Euros à 80 Euros.

Attention à votre assurance Vie

L’assurance vie n’est pas transférable d’une banque vers une autre institution financière. Alors certes, la plupart des banques offres d’intéressantes primes à l’ouverture d’un plan d’assurance vie, néanmoins il est indispensable d’effectuer votre ratio entre les gains et les frais avant de vous lancer.

Pourquoi changer de banque ?

La raison principale qui entraine les personnes à changer de banque est le déménagement pour mobilité professionnelle. Le plus souvent les clients d’une banque préfèrent transférer leur compte vers une agence locale de la même enseigne, mais cela peut également être le moment de réellement changer de banque.

La seconde raison pour laquelle les clients quittent leur banque est la différence de taux d’intérêt. Comme nous vous le disions plus haut, ne partez pas bille en tête sans avoir préalablement fait quelques calculs, il est d’ailleurs aussi vivement conseillé d’entamer toutes les démarches à la date d’anniversaire du contrat.

Les procédures pour changer de banque.

Le changement de banque est globalement encadré par la loi MURCEF qui permet à tout citoyen de changer à tout moment de banque. En ce qui concerne toutes les formalités administratives, elles sont encadrées par la Fédération Française de Banque qui apporte son aide.

Si toutefois vous ne préférez pas avoir recourt à la Fédération Française de Banque voici les procédures à suivre :

  • Envoyer à votre banque une simple lettre pour les aviser de votre volonté de changer. La banque a 30 jours pour vous répondre. Toutefois n’hésitez pas à en venir à la lettre recommandée si vous ne receviez pas de réponse le délais de 30 jours passé.

Pour chacun de vos courriers nous vous conseillons vivement de garder soigneusement une copie.

  • Recensez bien tous les éléments sur lesquels vous souhaitez apporter des modifications : les comptes mais aussi les virements et prélèvements afférents. Dans ce dossier vous aurez également besoin de vos relevés de compte des 6 derniers mois, qui vous permettrons de détailler la fréquence et la nature de vos revenus, le nombre d chèques émis, les paiements par carte, les crédits non soldés.
  • Vous pouvez ensuite consultez la nouvelle banque que vous avez choisi de manière à être tenu au courant des services offerts mais surtout de pouvoir négocier les frais.

Une fois que votre nouveau compte est ouvert vous vous servez du dossier précédemment établi de manière à transférer progressivement vos revenus mais aussi vos créances, en fonction de leur ordre d’importance.

  • S’il vous reste des crédits non soldés dans votre ancienne banque, sachez que la fermeture de compte nécessitera le paiement anticipé de votre solde de crédit (avec dans la plupart des cas des frais de remboursement supplémentaires).
  • Lorsque tous vos transferts sont effectués vers la nouvelle Banque, vous pouvez estimer que l’ancien compte est clôturé. Il ne vous reste alors plus qu’à barrer tous les chèques restants avec la mention « annulé », et détruire vos cartes bancaires.
Retour en haut